• Et la priorité crétin ?!!

    Aujourd'hui, alors que j'allais à la FAC de droit gentiment, sans une once d'animosité dans l'âme, remerciant le ciel d'être né et toussa (voilà, l'intro ayant pour but de me faire passer pour un type bien est finie), alors que je m'y rendais donc, je dois traverser un passage piéton.
    Jusque là, ça se tient.
    Le ptit bonhomme il est vert, donc moi, je traverse. Là aussi ça se tient.
    Puis j'entends un moteur se rapprocher (donc je suppose qu'avec le moteur il y a aussi une voiture). Je me retourne et je vois un mec débouler sur la rue voisine, et je comprends qu'il veut couper mon passage piéton. Vous savez, ce truc super bien foutu, où la voiture elle a le droit de traverser le passage piéton même si le feu il est rouge, juste parce qu'elle vient d'une rue perpendiculaire, une connerie dans ce genre. Soit, il a le droit de passer. Mais le bonhomme est vert (il serait temps qu'on trouve un autre mot que ce "bonhomme"), j'ai déjà commencé à traverser, donc je vais pas non plus me retourner pour rebrousser chemin et ainsi me faire écraser, ou encore me téléporter.
    Et ce connard, il décélère pas, il klaxone à fond, zigzag suffisamment pour que je le vois, et me fait un bras d'honneur, genre je viens de commettre une infraction.
    Mais merde, c'est lui qui a fait une connerie ! Les piétons ils ont la priorité absolue ! Si j'ai déjà traversé alors que le bonhomme est vert, je vois pas pourquoi le premier crétin venu pourrait se permettre de me klaxonner, sous prétexte que je l'empêche de continuer à débouler comme un con qu'il est.
     
    Non sérieux j'trouve ça dingue. Le mec il est complètement dans son tort, et il se permet de me klaxonner puis de me faire un bras d'honneur... J'aurais dû photographier sa plaque d'immatriculation et l'envoyer à la police, on aurait vu qui était dans son droit.
    Et on peut parier à coup sûr que si je l'avais insulté et qu'il avait entendu, il s'arrêtait tout de suite et cherchait à me casser la gueule. C'est ça, la jeunesse française.
     
    Bref, y'a trop de cons dans le monde. Les Japonais, ils sont pas très malins, hypocrites, tout ça. Mais au moins ils sont pas méchants. Alors qu'en France, y'a quand même un paquet de connards.
     
    Ca me fait penser qu'au Japon, le klaxon, c'est quand même quelque chose. Contrairement à Paris, on en entend pas trop. C'est généralement discret, dans les rues.
    Par contre, quand y'en a un de klaxon, là vous l'entendez de l'autre bout du Japon. Et vous, ça vous choque tellement que vous pensez limite que y'a eu un accident. Car vous pouvez pas imaginer un mec (surtout un Japonais) utiliser un klaxon aussi balèze qu'un hypopotame enragé juste pour dire que le mec devant il est un peu lent.
    Et ça devient terrible quand c'est vous qu'on klaxonne.
    Parce que là, vous culpabilisez tellement le klaxon il vous engueule. Donc vous vous mettez à pleurer, et à le supplier. "Pitié, j'le referai plus jamais !! J'dépasserai plus jamais de 2cm le trottoir parce que les Japonais devant ils ont pas envie que je les dépasse !!".
    Et là il continue de klaxonner parce que vous continuez de gêner.
    Avouez que c'est triste quand même.
    Non, franchement ça m'a choqué les klaxon. Ils sont pas nombreux, mais il font vraiment sursauter.
     
    En même temps faut les comprendre les Japonais. Ils savent bien que les Japonais, s'ils sont chiants ils arrêteront jamais de l'être tant qu'on leur dira pas. Donc il leur fallait bien un klaxon de ce calibre pour libérer le chemin.

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :